Vous avez une idée ? L’importance du branding pour en faire une réalité

Eureka ! J’ai une idée brillante. Et j’ai l’enthousiasme et la motivation nécessaire pour la mener à bien.

Mais de quoi ai-je besoin pour en faire une réalité ? Comment y parvenir sans y laisser ma peau ? Quelle est l’importance de développer le branding ? Et que se passe-t-il après ? Je vais partager dans cet article quelques réflexions et des conseils basés sur mon expérience en tant qu’entrepreneur afin d’augmenter les chances de réussite de votre entreprise/rêve.  

  1. Make you dream come true
  2. Préparation du sac à dos
  3. Branding: a competitive edge
  4. Concurrence, être le meilleur
  5. What´s next?
  6. TOP8 des conseils

RÉALISER VOTRE RÊVE

  • Idée vs Exécution : de grandes idées, il y en a beaucoup, mais la différence avec la réussite se trouve dans la manière de les exécuter.
  • Il y a trois choses à faire dans la vie (parait-il) : (1) écrire un livre (2) avoir un enfant et (3) planter un arbre. Ajouter à cela le fait de réaliser un rêve/une idée/un projet.
  • Entrepreneur inné vs rêveur : celui qui es capable de mener à bien tout type de projet vs celui qui a un intérêt/rêve concret et spécifique. Moi, j’appartiens à la deuxième catégorie de personnes.
  • Votre idée est-elle évolutive ? Cela déterminera non seulement le potentiel mais également le rythme de croissance que vous devrez prendre en compte dans votre Business Plan et prévision des ressources.
  • Vouloir, c’est pouvoir. Si finalement vous vous décidez, préparez-vous à une aventure d’une valeur inestimable qui vous marquera à vie.

« Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et quelques-uns font que ça arrive » Michael Jordan

« Fais de ta vie un rêve et d’un rêve, une réalité. » Antoine de Saint-Exupéry (Le Petit Prince)

PRÉPARATION DU SAC À DOS

  • Neuf entreprises sur dix échouent avant les 3 ans d’activité
  • C’est pourquoi, ne partez pas en randonnée sans mettre dans votre sac à dos :
    • Vision et direction : Soyez sûr de l’endroit où vous allez avant de commencer à marcher. Faites un bon Business Plan, élaborez une stratégie et fixez-vous des objectifs faisables et mesurables à court terme, et des objectifs impossibles à atteindre à moyen/long terme.  Où, comment, quand, combien, qui.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » – Jean Cocteau.

  • Équipe : être bien accompagné multiplie vos chances de réussite. Entourez-vous de profils complémentaires (minimum 3 y compris vous) qui partagent la même vision mais qui apportent une vision critique et avec lesquels vous pouvez débattre et parvenir à un accord. Répartissez-vous les domaines, tâches et responsabilités.
  • Networking : un bon réseau de contacts vous ouvrira la voie et facilitera votre traversée du désert. Ne les sous-estimez pas. Établissez si possible des alliances afin de partager la charge.
  • Financement : surtout lors de la traversée des deux premières années, n’oubliez pas que le « cash(flow) is king». Calculez bien l’investissement initial, les dépenses récurrentes et les intérêts de financement.
  • Détermination et persévérance. Ne commencez pas à cuisiner si ces ingrédients ne font pas partie de votre recette. Préparez-vous mentalement au changement.

« Jugez votre réussite par ce que vous avez dû abandonner pour l’obtenir. » – Dalaï-Lama

« Ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ce qui ne réussissent pas, c’est purement la persévérance. » – Steve Jobs

« Je ne serai pas une star du rock. Je serai une légende. » – Freddie Mercury

« La guerre de la vie n’est pas toujours gagnée par l’homme le plus fort, ou le plus léger,
car tôt ou tard, celui qui gagne, c’est celui qui croit pouvoir le faire. » – R.Kipling

« N’abandonnez jamais. Ne renoncez jamais à essayer de construire le monde que vous pouvez voir, y compris si d’autres ne peuvent pas le voir. » – Simon Sinek

LE BRANDING EST VOTRE ALLIÉ

  • Le produit ou service devrait être :
    • Pertinent : lié à un besoin réel. Plus c’est un mainstream (régulier vs occasionnel), plus le potentiel de réussite est élevé.
    • Différentiel : apporter quelque chose de plus ou d’exclusif par rapport à la concurrence. Vous devez apporter une « meilleure » solution par rapport à celles existantes (par exemple, l’utilité, la composition nutritionnelle, l’accessibilité, etc.) et votre consommateur doit la percevoir.
    • Consumer-oriented : Ciblez. Démontrez dans votre développement et offre que vous connaissez mieux que la concurrence ce que votre potentiel acquéreur/consommateur veut.

« Donnez à ceux que vous aimez (consommateurs) des ailes pour voler, des racines pour revenir, et des raisons de rester. » – Dalaï-Lama.

  • Les ressources économiques destinées à la communication et la diffusion de votre marque/produit/proposition sont généralement fortement réduites. C’est pourquoi, soignez votre :
    • Marque : le branding facilitera la mémorisation et l’internationalisation de votre proposition. Cherchez un nom facile à retenir et prononcer, toujours associé à la Brand Essence de la marque pour qu’elle se développe.
    • Packaging : le logo et pack sont essentiels et fonctionnent lors du moment-of-truth. Ils seront le vecteur de la première impression et plus de 80 % de votre communication effective, ils doivent donc être traités avec le plus grand soin. Le fait d’échouer dans leur développement est une cause fréquente d’échec. Ne prenez donc aucun risque et cherchez un partner de confiance comme Little Buddha qui vous conseillera et accompagnera dans le processus de création de votre « bébé ».

« Le design est l’âme d’une création créée par l’homme. » – Steve Jobs.

« Nous n’étions pas les premiers mais nous serons les meilleurs. » – Steve Jobs.

  • Les bons produits ne se vendent pas tout seul Il faut atteindre de manière efficace le consommateur avec un bon plan stratégique de guérilla marketing (par exemple, dégustations, influencers, micro-actions, cross-promotion, etc.). N’oubliez pas que si vous ne communiquez pas, vous n’existez pas. Favorisez le pouvoir du bouche à oreille, obtenez l’acceptation des KOL (Key Opinion Leaders), faites-vous une place et faites-vous entendre.

« Si vous ne pouvez pas faire de grandes choses, faites de petites choses de façon grandiose. » -Napoléon Hill

  • Et n’oubliez pas que

« Le marketing est une guerre de perceptions et pas de produits. » – Jack Trout.

 

LA CONCURRENCE, SOYEZ LE MEILLEUR

  • Gardez le cap. Ne développez pas à tout-va des produits/services. Concentrez-vous à bien ancrer votre offre principale, puis augmentez-la. Un excès d’offre peut entraîner une complexité de gestion qui aura un impact direct sur vos ressources, et notamment sur le cash-flow.
  • Votre concurrence est l’occasion de :
    • Établir des alliances commerciales potentielles ou de codéveloppement.

« Notre survie dépend de notre capacité à établir des relations de confiance. » – Simon Sinek

« L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat. » – Sun Tzu

« Soyez proche de vos amis, et encore plus proche de vos ennemis. » – Le Parrain

    • Savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Vos erreurs et succès sont des leçons de grande valeur.
    • Envisager des manières différentes d’être compétitif. Faites attention au positionnement, forces et faiblesses de votre concurrence. Elles vous permettront de mettre en valeur votre avantage concurentiel et de renforcer vos POD (Points-of-difference).

« Connaissez l’ennemi et connaissez-vous vous-même ; en cent batailles vous ne courrez jamais aucun danger. » – Sun Tzu

    • Identifier les segments de marché non couverts. Allez au-delà de la catégorie.
    • Développer la catégorie. Cela vous permettrait d’économiser une partie importante de l’investissement en communication.

 

WHAT´S NEXT?

  • Une fois l’aventure commencée, je vous conseille :
    • L’innovation comme mode de vie. La véritable innovation est menée par les petites et moyennes entreprises. Des petits projets, produits et services qui naissent avec une âme et une vocation. Ne cessez jamais de briller.
    • N’oubliez pas qu’entreprendre est une attitude. Soyez fidèle à votre essence, à votre chemin et persévérez.
    • Soyez flexible. Chaque jour est un nouveau défi. Affrontez-le avec l’esprit ouvert et avec poigne.
    • Attendez-vous à l’inattendu. Le chemin se fait en marchant et tout virage inattendu peut vous offrir une nouvelle opportunité, une nouvelle dimension pour votre projet : croissance, ralentissement, vente ou fermeture, par exemple.
    • Et n’oubliez pas que chaque fois qu’une porte se ferme, une nouvelle porte s’ouvre. Ne perdez jamais le sourire, l’optimisme et la détermination.

« L’univers conspire toujours en faveur de ceux qui rêvent. » – Paulo Coelho.

TOP8 DES CONSEILS (RÉSUMÉ)

Voici les choses que j’ai bien ou mal faites que je pense qu’il est important de garder en tête.

  1. En bonne compagnie. Trouvez de bons associés, pas seulement pour la capitalisation ou le partage des tâches mais également pour le soutien émotionnel. Dans les moments et les décisions difficiles, vous apprécierez d’avoir un bon partenaire.
  2. Ne perdez jamais de vue votre réservoir d’essence (cashflow). Le chemin de l’entrepreneuriat est rempli de voitures en panne de carburant.
  3. Gérez et décidez en utilisant correctement les trois centres énergétiques : intellect, émotion et intuition. Tous vous seront nécessaires.
  4. Externalisez la production (si vous vendez un produit physique). La production vous exigera trop de ressources (temps, argent, dévouement). Que quelqu’un d’autre le fasse pour vous et concentrez-vous sur la valeur ajoutée.
  5. Votre agence de design/communication est votre meilleure alliée. Vous savez parfaitement ce que vous voulez, ils vous aideront à le codifier avec succès dans une stratégie de communication (packaging, claims, mood, etc.) afin que le consommateur déchiffre, comprenne et valorise votre proposition différentielle. Votre pack est votre meilleure première présentation. Ne négligez pas ce facteur multiplicateur de succès.
  6. Choisissez bien vos alliances. La plupart des distributeurs et partners  voudront l’exclusivité. N’oubliez pas que l’exclusivité se gagne, elle ne s’offre pas d’emblée.
  7. Outsourcing du personnel. Favorisez des externes, si possible rémunérés en fonctions des résultats. Évitez des frais fixes inutiles.
  8. Savoir, c’est pouvoir. Maitrisez l’information, vous deviendrez une référence et elle vous ouvrira des portes.

 

J’espère que vous avez pris plaisir à lire cet article et qu’il a contribué à vous encourager à vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et, pourquoi pas, de la réalisation de soi.

A propos de l'auteur: Simon Fusté Coetzee | NOEL ALIMENTARIA SAU: Meat Snack Category Manager
- NOEL ALIMENTARIA SAU: Meat Snack Category Manager (current job)
- African Tastes SL: CEO & Founder
- Affinity Petcare: Global Senior Brand Manager
janvier 22 2020 | Branding
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook:

Comment faire face à une crise économique

Des conseils de professionnels de C-level pour faire face à une crise de manière positive

Ce site Web utilise ses propres cookies et des cookies tiers qui servent à une meilleure accessibilité et à un meilleur affichage du contenu, à améliorer nos services et à collecter des statistiques sur vos habitudes de navigation. Si vous acceptez, appuyez sur Accepter ou continuez à naviguer.
Si vous souhaitez plus d’informations, cliquez sur POLITIQUE DE COOKIES.