Petite présentation du naming

Lorsqu’on évoque le naming, on pense à un personnage, une personne, une entreprise ou un produit associé à cette dernière. Un nom ouvre tout un éventail de possiblités, on ne pourrait pas trouver de définition plus adaptée. Un nom provoque une réaction dans notre cerveau, qui commence à chercher toutes les données associées à ce seul seul mot ou quelques chose qui s’en rapproche. Le naming, c’est le processus qui consiste à attribuer une identité à un produit, une entreprise, un personnage, un nouveau-né et ce, pour toujours. Si vous n’avez pas de nom, personne ne vous connaît et personne ne vous porte attention.

Aujourd’hui, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir à propos du naming. Une petite présentation en quelque sorte, pour bien comprendre l’importance et les principes du naming, et pour créer un nom à la fois accessible, visible et compréhensible.

Commençons tout d’abord par une définition simple. Le naming, c’est décider ce à quoi un produit doit faire référence, et c’est la même idée ou le même objectif qui doit vous animer au moment de choisir le nom de votre entreprise ou association.

Voici la preuve que le naming est un élément à la base du processus de marquage, qui crée des mises en situation qui influencent l’image de marque, par exemple, l’emplacement et le plan d’un logo, le bundle et le produit lui-même.

Le processus du naming peut durer des mois, voire des années. En effet, des avancées majeures ont montré que les destinations du marquage, la constitution du nom du produit lui-même, l’évaluation des noms grâce à des tests de publicité ciblée ou des tests en centres, demandaient un travail conséquent avant de pouvoir choisir le nom définitif du produit et d’en faire une marque déposée.

Le naming est l’art de présenter un produit ou une marque, et cela implique de répondre à quelques principes. En voici quelques-uns :

  • Il permet de distinguer le produit parmi ceux de la concurrence grâce à un nouveau positionnement
  • Il correspond aux attentes du groupe cible visé par le produit
  • Il permet de dégager une signature de marque, une qualité ou un avantage frappant.
  • Il permet d’entreprendre une procédure juridique et de déposer le nom de marque.
  • Il permet aux entreprises de créer des liens avec ses clients et de les fidéliser à la marque.
  • Il permet de convaincre les clients d’acheter le produit.
  • Il peut être conçu et réalisé en toute légalité.

Présentation des fondamentaux du naming

Le naming comprend plusieurs catégories et chacune d’elles permettent de définir les différents noms dans leurs univers respectifs. Les voici :

  • Abréviations et sigles
  • Amalgame : mélange de mots
  • Rime : sympa à prononcer et facile à retenir
  • Répartition : une chose particulière appliquée à une autre
  • Expliciter : au profit du produit
  • Énoncé astucieux : le nom peut être un peu plus long
  • Suggestion : une image claire des avantages d’une marque
  • Noms d’auteurs (éponymes) : un auteur ou un fondateur comme source d’inspiration
  • Topographie : nom tiré d’une région
  • Association : deux noms pour le prix d’un
  • Néologisme : un mot inventé, au sens nouveau
  • Représentation : créer un personnage ou utiliser un personnage existant
  • Mot-valise : le nom est un mélange d’au moins deux mots ou morphèmes, et de leurs définitions, qui forment ainsi mot nouveau

Les trois grandes stratégies du naming

Premièrement : Étymologiquement, les noms sont créés en associant des morphèmes, des phonèmes et des structures de phrases, pour élaborer la représentation idéale d’un produit.

Les morphèmes diffèrent des mots, car un morphème ne peut pas fonctionner seul, sans autres éléments de sens.

Deuxièmement : les phonèmes sont des unités sonores négligeables. Ils dépendent de l’effort de pronociation de l’orateur. La langue anglaise compte environ 44 phonèmes. Pour le naming de produit, les noms simples à articuler phonétiquement, et qui trouvent un juste équilibre par la présence de nombreuses voyelles et consonnes ont une position plus avantageuse que les noms plus difficiles à prononcer. On choisit souvent des noms qui commencent par B, C, D, D, G, K, P ou T, ou mettent l’accent sur ces consonnes plosives, en raison de la qualité du résultat final obtenu. En anglais, certains phonèmes, par exemple, L, V, F et W, sont associées au genre féminin, tandis que d’autres, comme X, M et Z sont associées au genre masculin.

Troisièmement : la syntaxe, ou l’ordre des mots, jouent un rôle essentiel dans l’impression que laisse le nom d’un produit sur les consommateurs. La syntaxe a d’énormes conséquences sur le naming de produits vendus à l’international ; la structure des mots doit s’adapter et être adaptée d’une langue à l’autre.

D’autres stratégies de naming ont recours à un mélange de morphèmes, de phonèmes et de ruptures grammaticales.

À la conquête des marques déposées

Différentes options sont possibles pour le naming de marques déposées :

Dans d’autres endroits du monde, y compris aux États-Unis, les noms de marques déposées sans dépôt officiel préalable, par le biais d’une première utilisation ou du droit coutumier, sont essentiels pour assurer l’authenticité du nom et la réputation d’un produit.

Le système actuel d’enregistrement des marques internationales en Inde est un peu délicat, mais il vaut la peine de s’y attarder.

En outre, la procédure d’obtention des droits de marque est similaire à la procédure de dépôt sous-jacente. Les droits de marque sont conservés le temps pendant lequel la marque est utilisée et sont perdus si, après une certaine période de temps, la marque ne montre pas de résultats satisfaisants.

Pour conclure cette présentation du naming, il faut savoir que le naming est un processus qui fera connaître votre entreprise ou votre entité auprès des consommateurs et qui leur permettra de vous comprendre. Assurez-vous de choisir un nom qui fera pencher la balance de votre côté, et remportera l’adhésion des consommateurs. Vous avez le choix entre attendre les clients ou bien faire en sorte qu’ils ne puissent plus se passer de vous.

juin 25 2019 | Naming
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook: