Packaging : ce dont personne ne parle ?

Il existe de nombreuses nouvelles entreprises brillantes qui développent également un certain savoir-faire en matière de packaging. Le format de conditionnement d’un produit est particulièrement important pour le développement des nouvelles entreprises. Il peut affecter directement leurs opérations et l’intrigue générale de l’organisation.

Penons un petit exemple. Une entreprise sélectionne des vêtements pour homme et les envoi à son styliste dans des malles en carton, qui s’adaptent au confort et au style de son business. Après cinq ans d’activité, une entreprise leader dans le commerce de détail achète la start-up pour des millions.

Pour être fructueuse, chaque marque doit adopter une stratégie précise et avoir la capacité d’exprimer ses objectifs, uniques et remarquables, sur le papier dans un premier temps. Normalement, un bon packaging vous permet de transmettre votre identité en toute simplicité. Le produit est censé apporter des garanties qui amèneront les clients à acheter de nouveau le produit.

Passons en revue ce qu’on ne nous dit pas à propos du packaging.

  1. Démarquez-vous. Votre devez attirer l’acheteur et lui fournir de la qualité. Faire le strict minimum et crier plus fort que les autres pour vous faire remarquer ne suffira pas. Vous avez besoin de ce petit quelque chose sur le packaging qui attirera l’oeil du client et qui fera que l’on parle de vous.
    Vous pouvez utiliser des cuspides, par exemple. Les cuspides sont des formes affûtées et pointues qui suscitent des sentiments d’angoisse, de péril et d’alerte. Vous ne pouvez pas manquer de remarquer les publicités où tout attire votre attention, de la police de caractères aux cuspides.
  1. Restez simple. Les plans les plus simples sont souvent les plus convaincants. Sur un marché chargé et à première vue instable, nous pouvons parfois profiter de quelques instants de calme, visuels ou sonores, qui nous font trouver la bonne idée. Cette bonne vieille approche est sans doute la meilleure. Soyez simple. La simplicité plaît toujours aux esprits complexes. Les clients sont justement des êtres complexes qui ne voient pas la complexité d’un bon oeil. Ils considèrent que ce que vous leur proposez doit rester simple et leur être bénéfique. C’est tout l’art de la simplicité. Elle n’est jamais démodée. C’est le packaging qui nous intéresse ici, et un packaging unique et simple saura donc conquérir le cœur des consommateurs.
  2. Faites un test avec un enfant de cinq ans. Présentez votre image de marque à un enfant de cinq ans, emmenez-le en boutique pour qu’il la découvre et achète votre produit, et vous verrez que le packaging joue un rôle important en matière d’association à la marque. Les clients penseront systématiquement à celui-ci lorsqu’ils chercheront votre produit. Une image de marque reconnaissable entre toutes est donc ce qui conduira les clients vers vos produits. Par exemple, vous pouvez demander à un enfant de cinq ans d’aller chercher le paquet de sel où l’on voit une jeune fille avec un manteau et un parapluie, et l’enfant reviendra à coup sûr avec le bon produit. Demandez lui le paquet bleu avec un énorme biscuit au chocolat en plein milieu, entouré d’une flaque de lait, et il reviendra avec un paquet d’Oreo. Génial, pas vrai ? Une idée simple à tester quand on est à court d’idées.
  3. Suscitez des engagement passionnés. Les clients achètent lorsqu’une marque réussit à déclencher quelque chose en eux. Quand quelqu’un vous regarde, vous devez vous y reprendre à deux fois avant de savoir ce qu’il pense de vous. Au travail, cela doit être votre instinct de survie. En matière de packaging, rien de mieux qu’une connexion visuelle immédiate. Chaque fois que vous êtes dans une allée, voyez combien de paquets affichent des images que personne ne regarde : les gens passent leur chemin ou n’y prêtent aucune attention.
  4. Inspirez-vous d’exemples célèbres. Un bon packaging propose des valeurs visuelles qui évoluent, une sorte de boîte à outils flexible et qui s’adapte à tout type de communication avec les clients. Coca -Cola est le roi dans ce domaine. La marque bénéficie de tout un ensemble d’avantages, la couleur rouge qui attire, un logo dynamique en forme de vague, la célèbre forme de sa bouteille, ou encore la typographie de son logo. Tous ces éléments peuvent permettre de mieux comprendre la marque.

Les gens croient que le logo de Coca-Cola se base sur son nom en forme de signature et ses courbes. Mais, si vous regardez de plus près, vous verrez trois cuspides: deux sous le « c » et « a » de « Coca » et un au centre du « C » de « Cola », qui servent à diriger vos yeux vers le centre des mots. À partir de là, vos yeux peuvent déjà assimiler les courbes et la suggestion du flot, mis en valeur par le reste de la typographie et intensifiée par le contenu. Tous ces avantages permettent de marquer les esprits, à tel point que toute personne qui soulignerait une quelconque ressemblance avec la marque ferait appel à des émotions en rapport avec la marque.

Nous n’entendons donc jamais parler de toutes ces choses à propos de packaging réussi. Lorsque les clients passent à côté des messages du packaging, pour faire plus d’effet sur ces mêmes clients, tout se joue dans la finalité de la réflexion. Normalement, cela se fait spontanément quand le packaging est suffisamment attirant. Cependant, tout échange novateur doit permettre de dépasser les préférences émotionnelles afin de d’obtenir l’intérêt essentiel et primordial, ce qui permet à l’entreprise de conclure un certain nombre de transactions. Ainsi, les producteurs et les retailers sont en mesure de prendre des décisions de plus en plus réfléchies et qui génèrent plus de cash-flow.

octobre 15 2019 | Packaging
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook: