Les 3 plus grands désastres de l’histoire du Naming

Qu’est-ce qu’un nom et comment peut-il influencer sur votre Branding ?

Choisir le nom de votre société est l’un des éléments les plus importants pour votre start-up. Mais quels sont les aspects dont vous devez tenir compte pour choisir le nom de votre société ? Il doit être logique et facile à retenir tout en reflétant votre identité d’entreprise et votre marque. Si vous choisissez un mauvais nom, vous pourriez être victime de blagues,  d’une mauvaise publicité et même d’une faillite totale.

Même si plusieurs mauvais noms sont le résultat d’un manque de planification, d’autres sont créés accidentellement ou résultent de différences culturelles, notamment lorsqu’il s’agit des langues. Assurez-vous que vous travaillez avec une bonne agence de naming. De cette manière, vous éviterez certainement un naming catastrophique. Nous expliquons ci-après trois des plus grands désastres du naming de l’histoire.

  1. Ayds

Ayds a été initialement créée par The Campana Company et il a été commercialisé pour la première fois dans les années 30. Il était annoncé comme étant un coupe-faim pouvant compléter votre régime. Ce produit a été très populaire jusqu’au début des années 80. Mais que s’est-il passé avec cette marque ? En ce qui concerne le produit lui-même, rien. Mais malheureusement les clients ont commencé à essayer des produits alternatifs lorsqu’une nouvelle maladie a commencé à faire les gros titres des journaux du monde entier. Le résultat : la société ne pouvait plus commercialiser le complément alimentaire à cause de l’association faite désormais par les clients avec le nom de la maladie.

On pourrait argumenter que ce nom en particulier n’a pas eu de chance, notamment si l’on considère le succès de la société avant les années 80. Il aurait été impossible de prévoir une telle réaction. Toutefois, une baisse des ventes de plus de 50 % a finalement obligé à retirer le produit du marché. Même si cela n’a pas été voulu, Ayds a certainement été un naming catastrophique.

  1. Bensi

Bensi était le nom de la marque choisi par Mercedes-Benz pour entrer sur le marché chinois. Ils ont choisi ce nom car ils pensaient que le mot Mercedes-Benz serait trop compliqué à prononcer pour les clients chinois. Malheureusement ce nom a été mal traduit sur le marché chinois ; il a été traduit comme « dépêchez- vous de mourir », ce qui a provoqué une première impression néfaste parmi les consommateurs chinois, obligeant la société à changer complètement sa campagne de marketing.

Après ce premier naming catastrophique, Mercedes-Benz a eu beaucoup de succès sur le marché chinois avec une croissance des ventes à deux chiffres en 2019 pour la Chine. Entre juin et août 2019, 181 233 véhicules ont été vendus. Et heureusement que Mercedes-Benz avait déjà beaucoup de succès sur d’autres continents car autrement, elle aurait été incapable de se remettre financièrement de cette erreur.

  1. Cadabra

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de la société Cadabra. Vous serez donc très surpris d’apprendre qu’il s’agit en réalité du plus grand site de e-commerce au monde. Surpris ? Jeff Bezos l’était également lorsqu’il a choisi à l’époque le nom Abracadabra pour la société internationale connue de nos jours comme Amazon. Le nom a été par la suite raccourci à Cadabra, qui a eu l’URL Cadabra.com pendant toute une année. Le nom n’attire pas spécialement l’attention des clients. Sa prononciation est très similaire à la prononciation des mots cadavre ou soutif en anglais, en référence aux soutiens-gorge pour femmes, cela s’avère une façon assez curieuse de faire la publicité d’une librairie online.

Heureusement pour nous, Bezos s’est rendu compte du problème que posait ce nom et il l’a finalement remplacé par Amazon, la société connue partout dans le monde. Ce problème a été résolu avant que la société vive une catastrophe. En fin de compte, lire le mot Amazon sur nos colis est bien mieux qu’Abracadabra ou Cadabra.

Les conséquences d’une mauvaise stratégie de naming

Une mauvaise stratégie de naming peut avoir un impact significatif sur votre société ou résulter en une stratégie de marketing complètement ratée. Le lancement de la voiture Mitsubishi Pajero au début des années 80 en est un clair exemple. Le mot « Pajero » ne veut rien dire en anglais et cela fait même penser à une voiture stylée. Cependant ce mot n’a malheureusement pas le même sens en espagnol, ce qui a entraîné des conséquences lors de son lancement sur le marché espagnol.

En espagnol, le mot est une traduction littérale d’un terme péjoratif et assez expressif ayant entraîné très peu de ventes. En conséquence, la Mitsubishi Pajero a dû être relancée sous le nom de MONTERO, une représentation plus adéquate de la voiture.

Ce cas est un clair exemple qui montre que lorsqu’un nouveau produit ou une nouvelle société est lancé sur un marché étranger, il est important de disposer d’une expérience linguistique (et chez Little Buddha notre équipe multiculturelle dispose de cette expérience). Les barrières linguistiques peuvent poser des problèmes et tout doit être révisé afin d’éviter des erreurs qui peuvent couter très cher.

Les noms des sociétés sont vraiment importants

Si vous êtes en train de définir le nom de votre marque ou si vous voulez faire un jeu de mots, n’oubliez pas qu’un nom inapproprié ou suggestif peut avoir des conséquences sur le succès de votre société à long terme. Dans certain cas un nom rigolo peut avoir un effet positif, mais dans d’autre cas celui-ci peut faire la différence entre le succès et l’échec. Il est normalement conseillé de choisir l’option la plus traditionnelle lors du choix du nom de votre société.

mai 25 2020 | Naming
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook:

Ce site Web utilise ses propres cookies et des cookies tiers qui servent à une meilleure accessibilité et à un meilleur affichage du contenu, à améliorer nos services et à collecter des statistiques sur vos habitudes de navigation. Si vous acceptez, appuyez sur Accepter ou continuez à naviguer.
Si vous souhaitez plus d’informations, cliquez sur POLITIQUE DE COOKIES.