Comment ruiner son image de marque en 11 étapes

Si vous vous demandez comment mener son entreprise à la faillite, lisez bien ce qui va suivre. Vos actions ou pensées involontaires peuvent saboter complètement votre image de marque et ruiner votre réputation sur le marché si vous n’êtes pas du genre à vous en soucier.

Entre vos responsabilités quotidiennes et votre cycle d’activité, il est difficile de rester tranquille et de comprendre que la chute des statistiques clients pourrait être due au fait que vous participer au sabotage de votre image de marque. Voici 11 manières pour éviter de nuire involontairement à son image de marque :

Ne pas y mettre du sien serait une erreur.

Comme de nombreuses enquêtes l’ont démontré, un grand nombre d’entrepreneurs et de chefs de petites entreprises pensent que la valeur de leur société existe automatiquement sur le marché du fait qu’ils ont créé un produit. La création d’une entreprise demande du temps et beaucoup de dévouement.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Mon entreprise propose-t-elle un service unique au client ?
  • Mon entreprise cherche-t-elle à atteindre son véritable objectif ?
  • Mon produit est-il représenté correctement et de manière cohérente ?

Si la réponse est « non » ou « je ne suis pas sûr(e) », alors votre entreprise n’est pas assez développée et vous participez à son sabotage.

La bonne méthode : prendre le temps de réfléchir et de trouver des réponses !

 

Mettre une pierre après l’autre et prendre du recul.

Engager quelqu’un pour promouvoir vos services ou vos produits ne suffit pas toujours. Il est parfois nécessaire de garder un peu de temps pour examiner ce qu’on prépare pour vous afin de vérifier que tout vous convient.

Si votre stratégie marketing ne semble pas cohérente ou diffuse des messages contradictoires, elle risque de nuire à votre entreprise en présentant une image erronée de vos services à vos clients.

La bonne méthode : investir un peu de temps pour travailler à votre stratégie marketing, et s’assurer que celle-ci sert l’objectif recherché.

 

Vous n’êtes pas le centre du monde !

Il est parfois difficile de rester à l’écart quand il s’agit de l’image de marque de votre entreprise. Cela vous semble impensable ? Vous devez comprendre que vous n’avez pas créé votre entreprise dans votre seul intérêt mais dans l’intérêt de vos clients.

Posez-vous ces questions :

  • Les décisions concernant mon entreprise sont-elles prises en tenant compte des études de marché pertinentes (ou en fonction de mes préférences personnelles) ?
  • Lorsque je communique, est-ce que je souligne les avantages de mes produits (ou simplement les caractéristiques des services que je fournis) ?

La bonne méthode : si vous avez choisi à chaque fois la deuxième option, vous devez arrêter, ou penser davantage à vos clients !

 

Soyez curieux, cherchez des informations sur votre entreprise.

De nombreux chefs d’entreprise ne font pas de recherche internet pour trouver des informations sur leurs produits et services. Les clients, eux, le font. Il est parfois nécessaire de vérifier ce que les gens disent sur vous et d’analyser la façon dont les réseaux sociaux renforcent l’image de marque de votre entreprise ou lui nuisent.

La bonne méthode : vous pouvez essayer le moteur de recherche Social Mention pour connaître le niveau de crédibilité de votre entreprise.

 

Faire un bon usage des réseaux sociaux.

Rendre votre entreprise visible sur tous les réseaux sociaux n’est pas un crime, mais il est vrai que c’est parfois loin d’être simple. Si vous n’y connaissez pas grand-chose ou si vous ne mettez pas à jour votre profil sur les réseaux sociaux régulièrement, cela pourra vous causer des problèmes. Il vous faut découvrir ce qui fonctionne réellement pour vous.

La bonne méthode : il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux sociaux. Assurez-vous cependant de connaître et d’être présent sur le réseau social préféré de vos clients.

 

Veillez à vous adresser aux bonnes personnes.

Connaître ses clients potentiels est primordial. Il ne sert à rien de cibler absolument tout le monde. Communiquer avec tout le monde est une bonne chose, mais il vaut mieux s’adresser aux bonnes personnes au bon moment.

La bonne méthode : s’engager auprès des acteurs clés du marché ou sur les réseaux sociaux peut transformer votre activité s’ils évoluent dans le même secteur que votre entreprise.

 

Ouvrez-vous aux autres et ne parlez pas que de vous.

Certes, l’auto-promotion fait partie de la construction de votre image de marque car elle permet à votre public de prendre conscience de vos réalisations et de vos produits. Toutefois, il est très facile de devenir pénible, alors faites attention.

La bonne méthode : veillez à ne pas mettre en place une auto-promotion excessive, ou commencez à promouvoir d’autres personnes qui vous aident à atteindre vos objectifs. Des tiers vont également commencer à vous promouvoir, et c’est encore plus efficace que quand on le fait soi-même.

 

Faire preuve de cohérence et de régularité.

Croyez-moi, prendre son temps fonctionne bien mieux que de tout faire dans la précipitation, sans réfléchir.

Faites preuve de cohérence et de régularité quand il s’agit de vous vendre ! Votre logo doit être visible sur tous les réseaux sociaux, les sites Web, les blogs, les présentations, vos cartes de visite, etc.

La bonne méthode : lorsque cela est nécessaire, il est très important de rappeler à vos clients les produits et les services que vous proposez.

 

N’oubliez pas l’expérience utilisateur.

La technologie est votre meilleure alliée pour capter l’attention des clients. Toutefois, votre négligence peut vous desservir. Si l’expérience utilisateur que vous proposez ne leur convient pas, vous vous mettez en péril.

  • Incapacité à s’adapter à l’utilisateur
  • Désordre
  • Négligence dans la protection des données
  • Pas de version web adaptée aux appareils mobiles
  • Absence de vérification avant la publication d’un contenu
  • Faible contraste
  • Trop de clics à effectuer
  • Trop de questions sur les formulaires
  • Changements trop fréquents au niveau du design

La bonne méthode : si cette énumération vous fait penser à votre entreprise, il est temps de remédier à tout ça.

 

Il faut oser vous lancer !

Vous n’osez pas franchir le pas ? Si vous continuez à vous dire que vous avez besoin de telle ou telle chose pour réussir, vous ne vous lancerez jamais. Il est donc temps d’agir, même si tout ne sera pas parfait. La peur et le perfectionnisme peuvent vous empêcher de concrétiser vos idées les plus ambitieuses !

La bonne méthode : peu importe si tout n’est pas parfait, la terre ne va pas s’arrêter de tourner pour vous attendre. Commencez par prendre de mesures modestes, même si elles ne sont pas encore bien au point, pour ensuite passer la deuxième et gagner la bataille.

 

Ne prenez pas la critique trop à cœur.

Il est parfois difficile de digérer les marques de rejet, mais les accepter de manière positive pourrait renforcer votre image de marque. Oui, je peux me tromper, c’est vrai ! En effet, accepter la critique permet d’analyser la situation et de trouver des solutions.

La bonne méthode : qu’attendez-vous ? Croyez en vous, et lancez-vous !

mars 4 2019 | In Depth, Stratégie
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook: