6 choses qu’Apple peut nous apprendre concernant le design volumétrique

Au début de cette année, nous vous avions parlé du design volumétrique et de son importance : nous avions vu, dans le cas du packaging, que le design aide non seulement les consommateurs à identifier les produits, mais fais surtout office de véhicule pour les valeurs de l’entreprise, leur permettant de tisser un lien avec la marque.

Chez Little Buddha, nous pensons que le design volumétrique est essentiel pour une identité corporative cohérente et c’est pour cette raison qu’avec nos clients, nous essayons de concevoir des produits, un packaging et des marques qui sont immédiatement reconnaissables. Pour y parvenir, nous sommes constamment à la recherche d’inspiration.

Apple est l’une des entreprises qui maîtrisent à la perfection le design volumétrique et son implantation dans la stratégie globale : du premier iMac lancé en 1998 à l’iPhone Pro lancé en septembre dernier, le design des produits d’Apple se démarque toujours et fait réagir tout le monde; des consommateurs jusqu’aux professionnels. Toutefois, l’attention que porte Apple au design ne se limite pas à ses produits : les magasins, les campagnes publicitaires, les visuels de communications, etc. peu importe le projet dans lequel Apple est impliqué, le design en est toujours un élément essentiel.

Comme nous aimons les marques qui nous inspire, nous vous invitons à découvrir (ou à redécouvrir) 5 choses qu’Apple peut nous apprendre sur le design volumétrique.

Photo: marketingdirecto.com

Le design exige du focus

 Lorsqu’il était chez Apple, Steve Job était reconnu pour sa détermination à  trouver une solution quand il faisait face a un problème. Quand il s’agissait de design, Jobs voulait que le focus soit mis sur « comment les choses fonctionnent » plutôt que sur « à quoi ressemblent-elles » : cette déclaration nous démontre ce que Steve Jobs pense du design. Pour lui, un produit doit être conçu selon sa fonction et, par conséquent, l’esthétique passe au second plan dans le processus de conception.

De nos jours, le design est généralement considéré comme « l’apparence » de quelque chose, c’est ce que le consommateur voit. Toutefois, lorsque nous regardons le design de notre point de vue professionnel, nous devrions nous demander : « Quelle est la meilleure façon pour nos consommateurs d’utiliser notre produit ? »

À partir de là, le problème que nous voulons résoudre passe de « comment pouvons-nous améliorer l’apparence » à « comment pouvons-nous améliorer la façon d’utiliser nos produits ? ». Cela ne veut pas dire que le design n’est pas une question d’esthétique, mais que l’esthétique devrait être pensé de façon à offrir une meilleure expérience à l’utilisateur.

La perspective est importante

 Dans une interview accordée à Vanity Fair il y a quelques années, Jony Ive, aujourd’hui ex-Head of Design chez Apple, a expliqué que les tables sur lesquelles sont présentés les produits dans les Apple Stores sont identiques aux tables sur lesquelles l’équipe créative d’Apple travaille dans leurs studios. L’ex CDO d’Apple pensait que si les gens expérimentaient le produit dans le même environnement que lui, ils étaient alors plus enclins à le percevoir de la même manière que lui.

La perspective est importante, et cela signifie qu’en tant que designers, nous devrions aider le consommateur à se placer là où nous sommes afin de pouvoir voir les choses de la même façon.

Photos: engadget.com & 9to5mac.com

Cibler les Débutants

Un des problèmes lorsqu’une entreprise se développe et qu’elle a une clientèle croissante est que l’attention et les efforts ont tendance à être de plus en plus investis afin de donner à ces clients ce qu’ils veulent pour les garder clients. Tony Fadell, ex-Senior VP du département iPod, nous explique que si cette stratégie peut effectivement permettre de conserver d’anciens clients, elle empêche parfois de nouveaux clients d’entrer dans le jeu : à mesure que le produit évolue, sa complexité augmente et exige des utilisateurs une certaine expérience et connaissance du « comment ça marche ».

En ciblant les débutants, votre design permettra aux utilisateurs de saisir instantanément votre produit et de l’utiliser comme vous l’aviez prévu, peu importe s’ils ont été des clients pendant 10 ans ou un jour.

« Prenez des jeunes dans votre équipe »

Fadell, aussi connu sous l’alias « father of the iPod » a également parlé du fait que plus nous sommes exposés à quelque chose, plus nous nous y habituons et par conséquent, il fait partie de notre réalité.

Lorsque nous sommes confrontés à de nouveaux problèmes, nous avons tendance à refléter cette réalité et à utiliser d’anciennes méthodes qui fonctionnaient auparavant pour les résoudre. Mais en le faisant, nous limitons parfois notre créativité et nous nous contentons d’une amélioration progressive. Ainsi, le fait d’avoir une vision intacte aide à voir les choses d’une manière plus « naïve », ce qui nous aide à faire les choses différemment, et la plupart du temps mieux qu’avant. C’est pourquoi, chez Little Buddha, nous pensons que la présence des jeunes autour de la table stimule considérablement la créativité et aide à trouver de nouvelles solutions à de vieux problèmes.

« Designed in California, Made in China »

 Si certains d’entre vous doutent encore de l’importance du design volumétrique, prenez un moment pour réfléchir à cette déclaration. Pourquoi Apple pointerai du doigt la différence entre l’endroit où ses produits ont été conçus et l’endroit où ils ont été fabriqués, alors qu’habituellement les marques nous indiquent seulement le lieu de fabrication du produit ?

Le design a son importance, et même si la Chine a la réputation d’être un fabricant professionnel, la Silicon Valley est toujours la référence en termes de design.

Ce qu’il faut retenir de tout ça ? Faites appel à des professionnels pour s’occuper de votre design.

La demande est aussi importante que la bague

Vous vous rappelez tout à l’heure lorsque nous avons dit qu’il est important d’essayer de faire en sorte que les choses soient plus faciles à utiliser ? Le marketing, c’est une question d’expérience, et lorsque le design d’un produit peut aider à connecter avec les clients physiquement, il est tout aussi important (si ce n’est plus) de connecter avec eux émotionnellement, et c’est exactement ce que fait Apple avec le packaging de ses produits. Lorsque pour beaucoup d’entreprises, le packaging est la boîte dans laquelle elles vous enverront votre produit, chez Apple, le packaging est un moyen pour elles (et pour vous) de faire une déclaration. La boîte de l’iPhone est un objet que vous ne jetterez probablement pas. Vous la conserverez. Vous pourriez même le mettre quelque part où vous pouvez la voir parce que c’est un bel objet, n’est-ce pas ?

Le packaging est le premier contact du consommateur avec votre marque. C’est une façon de dire : « Bonjour, voici mon produit, j’espère qu’il vous plaira. »

Le packaging peut être considéré comme une boîte d’expédition, mais chez Little Buddha, comme chez Apple, nous le considérons plutôt comme votre actif de marque. Quelque chose que personne d’autre n’a. Quelque chose qui véhiculera vos valeurs et qui dira à tout le monde ce qu’est votre entreprise.

Photos: Youtube – MKBHD

janvier 21 2020 | Branding
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook:

Ce site Web utilise ses propres cookies et des cookies tiers qui servent à une meilleure accessibilité et à un meilleur affichage du contenu, à améliorer nos services et à collecter des statistiques sur vos habitudes de navigation. Si vous acceptez, appuyez sur Accepter ou continuez à naviguer.
Si vous souhaitez plus d’informations, cliquez sur POLITIQUE DE COOKIES.