20 choses à savoir sur le branding

Vous êtes à un dîner d’affaires et vous n’avez plus de sujets de conversation ? Vous voulez de meilleurs arguments pour soutenir votre proposition de projet ? Vous êtes intéressé par le branding mais vous pensez que vous n’en avez pas les connaissances suffisantes ? Ne vous inquiétez pas ! Little Buddha est là pour vous aider. Dans cet article, nous allons vous proposer 20 (oui, vous avez bien lu : VINGT) solutions à vos problèmes. Alors, allons droit au but, voici 20 choses à savoir sur le branding.

  1. Le logo d’une marque est la partie visible de l’iceberg

Pensez au logo d’une marque comme étant la partie visible d’un iceberg. On peut voir, outre le logo, le nom de la marque (par exemple, Nike), le tagline (par exemple, Just do it) et le système visuel et verbal accompagnant ses annonces publicitaires. Cependant, la majeure partie de la marque se trouve sous la surface : la proposition de valeur, l’architecture de marque, l’audience, la concurrence, le target conceptuel, l’essence de marque, etc. Tous ces éléments font partie de la stratégie qui se reflète sur la partie visible de l’iceberg.

  1. Tous les identificateurs ne sont pas des logos

On parle souvent de « logo » pour faire référence à l’identificateur visuel d’une marque. Cependant, ce n’est pas souvent le terme approprié. Nous proposons ci-après un rappel sur la terminologie appropriée :


  1. Une bonne stratégie de marque requiert beaucoup de recherche

Afin de créer une stratégie de marque solide, il faut tout d’abord comprendre le produit lui-même, la concurrence, son audience potentielle, le marché et ses tendances, ainsi qu’étudier les cas de succès et d’échec.

  1. « L’essence de marque » est le cœur de la stratégie

Une fois la recherche effectuée, la stratégie de marque crée un concept qui renforce tout ce qui a été appris. Généralement, ce concept se résume en une phrase courte et il est basé sur le design de l’identificateur, le complément verbal, le système visuel et verbal et toutes les campagnes publicitaires.

  1. Target conceptuel et audience : 2 choses différentes.

Un exemple bien connu par tous : l’audience d’une marque comme Coca-Cola représente pratiquement toute la planète, mais lorsque la marque crée une annonce publicitaire, elle s’adresse directement à son target conceptuel, qui pourrait être décrit comme « ceux qui sont heureux ensemble » (les familles, les amis, les amoureux, toujours heureux).

  1. L’audio-logo est un outil puissant mais peu utilisé

Intel, Netflix, McDonald’s, THX, MGM, Xbox, etc. Impossible de ne pas entendre leurs audio-logos en lisant leurs noms.

  1. Marque = Réputation + Identité

L’identité est une expression de la stratégie communiquée par la marque à travers son système visuel et verbal. Cependant, la réputation, qui est le résultat du travail de la marque par rapport à sa promesse, est aussi importante que l’identité.

  1. Le positionnement d’une marque vit dans l’esprit des audience clés.

Si nous souhaitons communiquer « bénéfice », mais que nos clients principaux ou notre audience interne pensent à « minable », notre positionnement réel sera « minable »

  1. Les identificateurs renforcent toujours la notoriété …

Comparons le premier logo d’Apple avec l’actuel : lequel est le plus facile à retenir ? Et à reproduire ? Plus simple est synonyme de moins de charge cognitive pour notre cerveau. C’est pour cette raison que de nos jours les grandes marques tendent au minimalisme.

  1. mais rendent la différentiation plus difficile

Plus l’identificateur visuel est simple, plus il y aura de marques avec un identificateur similaire. C’est pour cette raison que les études de marché sont fondamentales. De plus, un identificateur super minimaliste va requérir beaucoup d’investissements pour se démarquer de la concurrence.

  1. Il peut y avoir 6 types de positionnement…

Le positionnement peut être classé dans 6 catégories : Infrastructure (ce que vous avez), Produit (ce que vous offrez), Processus (comment vous le faites), Personnalité (comment vous vous exprimez), But (pourquoi vous existez) et Expérience (ce que vous faites ressentir)

  1. et il doit passer 4 filtres

En fonction de l’audience, le positionnement communiqué doit être crédible (en considérant la situation actuelle de la marque), Remarquable (pour l’audience), Durable (dans le temps) et Différent (par rapport à la concurrence).

  1. Chaque chose a sa propre marque : mêmes les personnes

Lorsque nous sommes présents sur un réseau social tel que LinkedIn, Facebook ou Tinder, nous projetons un positionnement avec une identité verbale et visuelle. Nous n’avons peut-être pas de stratégie de marque, mais la marque est là.

  1. Les pays ont également leur marque !

Ces derniers temps, les marques pays ont gagné en popularité, non seulement pour attirer des touristes, mais également pour se présenter aux investisseurs potentiels et aux événements internationaux.

  1. Créer une marque, c’est créer une histoire

Même si les marques ne sont pas comme les films, qui ont un scénario, elles ont une structure narrative : il y a un protagoniste (lié au target conceptuel) qui a une mission (résultant de la mission de l’entreprise), qui fait face à plusieurs valeurs et rivaux.

  1. Il peut y avoir 5 types de noms pour une marque en fonction de son origine

Le nom d’une marque peut être un mot qui existe déjà (Telefónica), une composition de mots (Microsoft), un mot forgé/inventé (Google), un nom propre (Louis Vuitton) ou des sigles (I.B.M.).

  1. et 4 types en fonction de son but de communication

Le nom peut être descriptif (American Airlines), semi-descriptif (Instagram), associatif (Jaguar) ou abstract (Apple). Ce qui importe ici, ce n’est pas le mot lui-même, mais son lien avec le produit qu’il représente.

  1. Le complément verbal est la clé de nombreuses marques…

Le complément verbal est la phrase qui accompagne le nom de la marque, pouvant avoir deux finalités : décrire l’entreprise ou la proposition de valeur/expérience.

  1. mais c’est différent d’un slogan

Contrairement au slogan, qui change en fonction de la campagne ou le produit/service offert, un complément verbal doit perdurer dans le temps.

  1. Et si vous avez encore des doutes concernant la complexité et l’importance du branding

Les entreprises investissent entre 8 % (dans des secteurs comme le secteur financier) et 24 % (dans le secteur de la consommation massive) de leurs revenus dans le marketing afin de promouvoir leurs marques. Par exemple, Google investit 12 % de ses revenus dans les ventes et le marketing, estimés à 162 milliards de dollars en 2019.

septembre 5 2020 | Branding
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook:

Ce site Web utilise ses propres cookies et des cookies tiers qui servent à une meilleure accessibilité et à un meilleur affichage du contenu, à améliorer nos services et à collecter des statistiques sur vos habitudes de navigation. Si vous acceptez, appuyez sur Accepter ou continuez à naviguer.
Si vous souhaitez plus d’informations, cliquez sur POLITIQUE DE COOKIES.