10 choses que vos concurrents peuvent vous apprendre sur le branding

La connaissance, c’est le pouvoir. Ce bon vieux dicton s’applique à tous les aspects de la vie, mais encore plus lorsqu’il s’agit de l’univers du branding. Les agences de branding, surtout à l’heure actuelle, doivent impérativement recueillir autant d’informations, de données et de connaissances que possible, avant même de penser à lancer une quelconque production sur le marché ou auprès de leurs clients. Dans ce contexte, il est bienvenu de réfléchir aux moyens les plus efficaces de recueillir des informations pertinentes sur le marché. Élargir ses champs d’intérêt et s’intéresser à ce qui se passe en dehors de sa propre sphère d’influence est une façon sûre de recueillir nombre d’informations. En d’autres mots : penchez-vous sur ce que font vos concurrents. Votre connaissance du marché n’en sera que renforcée et bien meilleure par rapport à une entreprise qui ne s’intéresse qu’à son propre petit business.

Pour la plupart des marketers et des brand designers, la veille concurrentielle ne s’est pas encore imposée comme une pratique systématique. En effet, certains d’entre eux n’hésitent pas à clamer haut et fort : « pourquoi devrions-nous nous préoccuper de ce que fait X ou Y ? Nous n’avons pas les mêmes clients, nous travaillons bien plus notre communication et nos éléments de langage, notre identité visuelle n’a rien à voir avec la leur, nous sommes quand même bien mieux qu’eux… ». Nous vous recommandons fortement de ne pas vous cantonner à ce type de réactions impulsives et de vous imposer de surveiller de près ce qui se fait autour de vous.

Voici ce que VOUS pouvez apprendre en matière de branding grâce à une veille concurrentielle complète et sincère :

1) Découvrir ce qui marche

Le succès d’un concurrent peut devenir une bonne nouvelle pour votre business, si tant est que vous analysiez et que vous vous inspiriez des concepts et de ce qui fait la réussite de la concurrence en question. Connaître les éléments constitutifs du branding des marques leaders et/ou des produits présents sur le marché vous donnera, de manière indirecte, de bonnes idées pour vos prochaines actions en matière de branding. Attention, il ne s’agit pas de plagier sans états d’âme. Nous savons que c’est tentant, mais n’essayez pas d’adapter purement et simplement les concepts des concurrents à vos produits. N’oubliez pas qu’il est essentiel que votre identité corporate reste intacte et unique. Toujours.

2) Découvrir ce qui ne marche pas

Il en va de même ici : vous pouvez également tirer parti des initiatives peu concluantes de vos concurrents et en prendre de la graine. C’est sans doute l’élément le plus pertinent de la veille concurrentielle, en matière de branding : lorsque vous observez bien ce qui ne fonctionne pas et de manière systématique, vous pourrez alors éviter de répéter les erreurs commises par les autres et économiserez ainsi beaucoup de temps, d’argent et d’énergie.

3) Réaliser une étude de marché

Sur la base des deux premiers points, l’analyse de la concurrence vous donnera naturellement une indication claire, ou du moins, une bonne impression sur le véritable potentiel commercial de votre marque. Connaître la part de marché des produits d’un concurrent vous aidera à faire le bon choix pour votre prochaine production : opter pour une approche haut de gamme ou cibler plutôt une clientèle « locale ».

4) Évaluer les investissements nécessaires

Il est toujours difficile de déterminer le montant idéal à investir dans vos actions marketing et de branding. Si vous décidez de vous lancer sur le marché complètement à l’aveugle et sans observer ce que font les autres, vous risquez de vous brûler les ailes. Vous pourriez : 1) ne pas investir assez et donner l’impression que vous n’êtes pas dans le coup, ce qui nuirait beaucoup à votre image au passage ; ou 2) investir un peu trop et gaspiller de l’argent pour des résultats qui auraient pu être obtenus de façon plus efficace. Garder un œil sur l’activité de vos concurrents vous permettra d’avoir une idée approximative de la bonne somme à investir pour attirer les clients et de déterminer ce qui serait exagéré.

5) Se maintenir au courant

C’est un point primordial. La veille concurrentielle vous permettra de rester cohérent avec les standards visuels de votre secteur et surtout, d’éviter que votre marque ne semble désuète aux yeux des consommateurs. Saviez-vous que Pepsi opère des changements majeurs en matière de brand design peu de temps après que son concurrent Coca-cola en ait fait de même, et vice-versa ? C’est un exemple parfait de brand monitoring : ces deux concurrents sont constamment à la recherche de la meilleure place en matière de branding et ne laisseront jamais l’autre proposer un bon design sans chercher à faire encore mieux.

6) Segmenter le marché en fonction des clients potentiels

Le monitoring de la concurrence vous aidera à cartographier les différents segments du marché couverts par vos concurrents. Cet exercice vous obligera à mettre en place naturellement des actions de branding à destination des segments du marché qui ne sont pas assez couverts ou pas du tout. Repérez ces brèches et ces niches, comblez-les de façon stratégique et vous verrez les résultats positifs affluer. Mettez-vous au défi, vous et votre marque, de devenir de véritables leaders et non de simples followers si vous avez l’impression qu’un segment n’est pas assez ciblé.

7) Fixer le bon prix pour optimiser la valeur perçue par les clients

La fourchette de prix est un élément important du branding. Quelle valeur souhaitez-vous donner à votre marque sur le marché, et voulez-vous qu’elle paraisse luxueuse ? Observez le marché sur lequel vous évoluez et observez si les concurrents ont tendance à promouvoir leurs produits comme une alternative bon marché ou s’ils optent pour un look premium. Ceci doit aller de pair avec une surveillance approfondie du comportement des consommateurs, pour mettre en relation votre veille concurrentielle avec ce qui est réellement demandé par le marché.

8) Recueillir le feedback direct des clients

Observer la concurrence, c’est aussi découvrir ce que pense leur clientèle. Le Social media monitoring ou, plus particulièrement, les avis clients sur les produits sont sans doute la source d’information la plus pertinente à laquelle vous pourrez avoir accès. Il s’agit d’un feedback sans filtres et direct sur les marques de vos concurrents, transmis par les consommateurs eux-mêmes. Le must ! Grâce à un branding judicieux, vous trouverez certainement quelques informations pertinentes, si tant est que vous recherchiez et analysiez régulièrement les interactions en ligne entre vos concurrents et leurs clients.

Brandwatch

Brandwatch a développé un outil très sympa de social listening qui vous permet de recueillir pratiquement tout ce qui se dit en ligne sur vos concurrents. Pour en savoir plus : https://www.brandwatch.com/fr/brandwatch-analytics/

9) Prévoir et lancer vos campagnes marketing

Observer comment et où vos concurrents déploient leurs campagnes marketing vous donnera également une bonne idée des supports et canaux permettant de faire la promotion de votre marque (OOH, télévision, réseaux sociaux, activation in-store…). Rien de mieux pour un brand designer qui souhaite savoir où ses créations vont se concrétiser et prendre vie, puisqu’il peut ainsi mettre au point des designs différents.

10) Mieux vous connaître

Nous ne pouvions pas conclure sans évoquer ce qu’une veille concurrentielle approfondie peut vous apporter de plus précieux. La chose la plus importante que vos concurrents pourront vous apprendre, c’est à quel point vous êtes unique. Nous sommes d’accord, le principe du branding est de réussir à doter votre marque d’une vraie personnalité ? Rester attentif aux marques qui vous entourent c’est donc mettre toutes les chances de votre côté pour bien comprendre ce qui rend vos produits et votre marque percutants et uniques.

juin 13 2019 | Identité Corporative
2020 A view of the future from c-level by Little Buddha FR

Recent Tweets:

Follow us on Facebook: